Surveillance : les métiers de la sécurité sous tension

0
Avec le confinement, les magasins et entreprises fermées ont plus que jamais besoin de surveillance. Un regain de travail pour les entreprises de sécurité. Mais face à la demande, la main d’oeuvre commence à manquer. Depuis le début du confinement, la société Heracles doit faire face à une demande grandissante. Spécialisée dans la surveillance et la protection, cette entreprise mosellane n’hésite pas à faire appel à des agents basés en dehors de la région. Océane Chabardès s’est rendue sur deux de ses sites sous surveillance.
Partager

Les commentaires sont fermés.