Mercredi 1 avril

Solidarité : face à l’épidémie, l’écoute téléphonique à destination des parents maintenue

0

Depuis hier midi les français sont confinés, invités à rester à leurs domicile pour éviter la propagation du virus. Une situation inédite qui perturbe le quotidien des familles et crée sans doute du stress. Comment réussir à continuer à vivre normalement ? A qui parler de ses inquiétudes de parents et l’angoisse des enfants ? L’association Ecole des Parents et des Educateurs a étendu son écoute téléphonique pendant cette période.

L’association Ecole des Parents et des Educateurs : à l’écoute des familles toute l’année.

Toute l’année, l’association Ecole des parents et des éducateurs a pour objectif de prévenir les difficultés relationnelles au sein des familles grâce notamment à la mise en place du pôle « parentalité et conjugalité« , d’un point écoute jeunes et parents (service de consultation pour des adolescents de 10 à 25 ans) ou encore un café des parents.

Face à l’épidémie de coronavirus qui sévit en France et son confinement, l’association a dû fermer ses portes au public. Mais dans ce contexte de crise, l’écoute téléphonique à destination des parents meurthe-et-mosellans, mosellans et vosgiens a été maintenue et étendue (du mardi au samedi de 10h à 18h) pour leur permettre de discuter avec éducateurs, psychologues ou médiateurs de la situation actuelle et de sa gestion en famille.

Bernadette Macé est chargée de coordonner ces appels depuis son domicile. Avec cet période de confinement, elle est elle-même dans l’incertitude de la réaction des gens.

Je ne sais pas comment ça va réagir, c’est difficile de l’imaginer mais l’équipe se sent en responsabilité à l’égard de ses finançeurs et de son public. On sait que l’on est un acteur important et on doit continuer notre mission.

Un accompagnement au quotidien.

Huit personnes travaillent au sein de ce dispositif d’écoute téléphonique dont cinq psychologues. Des professionnels qui vont être amenés à désamorcer des conflits familiaux dans un contexte totalement inédit.

Elisa Rappenne, psychologue clinicienne depuis cinq ans à l’Ecole des parents et des éducateurs a été sollicitée pour continuer les consultations par téléphone. L’objectif est d’apporter de l’écoute, et du soutien aux familles de Moselle, des Vosges et de Meurthe et Moselle, car une situation de confinement peut générer des angoisses chez les enfants que doivent gérer les parents.

Il faut rappeler aux parents et aux enfants que c’est une situation temporaire.

D’ailleurs pour le moment, la psychologue n’a eu que des appels dits «classiques» encore loin de révéler une psychose au sein des familles. Les questions liées à l’entrée des enfants dans l’adolescence par exemple sont les plus courantes. La psychologue est consciente que ces problématiques seront exacerbées dans l’avenir avec la promiscuité, et le stresse grandissant. Elle conseille aux parents de veiller à discuter en famille de cette situation de crise sanitaire exceptionnelle et ne surtout pas éluder ce problème.

Et pour vivre au mieux cette période difficile, elle conseille aux familles de rythmer le quotidien des enfants et des parents pour garder le plus possible un lien avec la normalité, du lever au coucher, dans un moment qui ne l’est pas du tout.

Ecoute téléphonique de l’Ecole des Parents et des Educateurs 

du mardi au samedi de 10h à 18h

03 87 69 04 56 ou 03 87 69 04 33

Partager

Les commentaires sont fermés.