Lundi 17 juin

Smart : les sous-traitants contraints de démissionner ?

0
Les machines tournent au ralenti au sein des entreprises prestataires de l’usine Smart à Hambach.
Depuis une semaine, les salariés sont en grève illimité. Ils se battent en effet pour obtenir des garanties sur le maintien de leurs emplois. Depuis l’annonce de l’arrêt de la production de la petite voiture allemande, les inquiétudes grondent, même si la direction de Smart a annoncé fin mars 2019 qu’il reprendra la totalité des salariés prestataires pour fabriquer le nouveau SUV électrique de Mercedes.
Partager

Les commentaires sont fermés.