Mardi 19 mars

Moselle : bilan en demi-teinte de la délinquance

0
La préfecture a présenté un bilan contrasté de la délinquance dans le département en 2017. Si les taux d’élucidations sont en moyenne supérieurs aux taux nationaux, les chiffres des méfaits sont en augmentation.

L’année 2017 a été une année extrêmement soutenue pour les forces de l’ordre en Moselle notamment à cause de la menace terroriste qui est restée à un niveau élevé. Les forces de l’ordre ont passé la plupart de leur temps de travail à sécuriser les grands événements de la vie collective comme les manifestations sportives, culturelles, politiques ou festives comme le marché de Noël.

Les éléments statistiques mettent en avant une hausse des violences sexuelles édifiante avec 30% d’augmentation en 2017. Un chiffre expliqué en partie par le retentissement mondial de « l’affaire Weinstein » qui a incité les victimes à porter plainte pour des faits parfois anciens.

Explications avec Didier Martin, le préfet de la Moselle, au micro de Timothée Girard:

Autres chiffres très attendus, les résultats de la sécurité routière. Avec 52 morts l’année dernière, la hausse du nombre de tués continue d’augmenter. C’est cinq de plus que l’année 2016. Un chiffre en lente mais constante intégration depuis 2013. Le nombre d’accident est quant à lui en baisse avec 484 accidents en 2017 contre 504 en 2016. Le préfet de Moselle, rappelle aux automobilistes l’importance de respecter le code de la route.

Les faits marquants de l’année 2017

Le bilan a également permis à la préfecture de revenir sur certains faits marquants de l’année 2017 comme l’arrestation de faux-couvreurs sévissant en Lorraine. En avril 2017, la brigade de recherche criminelle de la Sûreté Départementale de la Moselle a été saisie de plusieurs plaintes d’escroqueries à l’encontre de personnes âgées, portant sur la réfection de toitures par diverses sociétés. 235 victimes ont été recensées pour un préjudice évalué à plus de 300 000 euros.

Vol à main armée : Le 24 octobre dernier à Bouzzonville, une employée du magasin NORMA a été victime d’un braquage de la caisse du magasin par un individu porteur d’un couteau, qui a été interpellé par la Gendarmerie et placé en garde à vue.

Des trafics de stupéfiants en 2017 ont été démantelés par les forces de Police. Ces opérations ont permis la saisie d’une quantité globale de 41 kg de cannabis (résine et herbe), 5,2 kg d’héroïne, 1,8 kg de cocaïne et 94 804 euros en espèce. 400 kg de cannabis ont également été saisis par les services des Douanes sur l’A 31. 

Une prévention qui nécessite des investissements

Les crédits du fonds interministériel de prévention de la délinquance pour le département de la Moselle s’élevait à 426 000 euros en 2017, dont 80 000 euros étaient réservés à la prévention de la radicalisation.

Afin de sécuriser les équipes des forces de l’ordre et de sécurité, 6 537 euros ont été investis dans l’équipement de 28 gilets par balles et 2 245 euros dans l’achat de 15 caméra piétons.

Les autres chiffres : 

Les vols liés aux véhicules à moteur sont en baisse de 4,5% soit une baisse constante de 3,31% entre 2014 et 2017.

Les cambriolages de logements sont quant à eux en hausse de 7,6% par rapport à 2016. Les cambriolages concernent principalement les zones rurales, bien que les zones urbaines ne soient pas épargnées.

Les vols avec violence : hausse de 14% avec 686 méfaits constatés. La tendance sur les 3 dernières années restent néanmoins favorables avec une diminution de 15% des faits.

Les atteintes à l'intégrité physique sont en hausse globale de 10,30%. Une hausse importante à laquelle participe grandement le chiffre des violences sexuelles en augmentation de +30%.

 

 

 

 

 

Partager

Les commentaires sont fermés.