Les coups de cœur de la rédaction pour passer le temps en confinement

0

Comme le confinement risque de durer plusieurs jours, voire plusieurs semaines, la rédaction de viàMirabelle vous propose sa sélection de livres, films, musiques, séries ou événements à revoir pour éviter de tourner comme un lion en cage chez vous.

Arnaud Demmerlé : quintuple champion olympique, peut-être bientôt sextuple après le test positif du Russe Evegeny Ustyugov qui l’avait devancé aux JO 2010 de Vancouver, Martin Fourcade a décidé de prendre sa retraite il y a quelques jours sur une dernière victoire. L’occasion donc de replonger dans son autobiographie « Mon rêve d’or et de neige » où il livre un tas d’anecdotes sur son adolescence, son parcours et, surtout, sa détermination. Je vous conseille également « Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon » de Jean-Paul Dubois. Celui-ci retrace le récit de Paul Hansen, un détenu d’une prison de Montréal qui ressasse les grands moments de son bonheur passé.

En cette période de confinement, le passage par Netflix est (quasiment) obligatoire. Je viens de terminer la saison 3 de la série Elite, qui tient son rang. A venir la saison 2 de Sunderland (1er avril) et la saison 4 de la Casa De Papel (3 avril) qui valent sans doute le coup d’œil si elles sont au niveau des précédentes.

Anne-Sophie Gross : mon coup de cœur à moi s’adresse à tous les abonnés Netflix. Le catalogue de la plateforme regorge de superbes films (notamment l’intégrale des studios Ghibli à voir absolument ! <3) ou encore de séries. Et pour ma part, celle qui m’a transportée, c’est la nouvelle création Netflix, Locke & Key. Une série en 10 épisodes à mi-chemin entre Harry Potter et le Monde de Narnia qui saura ravir les teenagers comme les adultes amoureux de fantaisie. A voir…ou à bingewatcher, de toute urgence !

Florian Tonizzo : pour ma part, je vous propose de regarder le film Paranoiak, disponible sur Netflix. Je ne vais pas vous spoiler, mais l’intrigue et les rebondissements dans cette étrange affaire de voisinage rythment le film du début à la fin. A voir absolument !

Gaële Thisse : Envie d’escapades ? Mon coup de coeur va à Sylvain Tesson pour son livre « Sur les chemins noirs ». A la suite d’un grave accident, qui l’immobilisera plusieurs mois sur un lit d’hôpital, l’écrivain se fait la promesse, une fois rétabli, de traverser la France à pied, en ne suivant que les chemins de traverses. « Sur les chemins noirs » est le récit ce périple : un éloge poétique de ces rares havres de paix qui échappent encore à la modernité, mais aussi un voyage intérieur, celui de la reconstruction physique et psychologique, un hymne au courage et à la combativité, teinté d’humour et parfois même d’ironie. En ces temps troublés, ce récit invite à la réflexion sur les ravages nos sociétés d’hyper-consommation et vous donnera peut-être envie de chausser vos baskets, après le confinement?

Je vous conseille aussi l’interview de Sylvain Tesson, invité du Grand Entretien sur France Inter, le vendredi 20 mars, une interview en lien avec le coronavirus et la période de confinement que nous vivons.

Timothée Girard : un peu de culture générale durant ce confinement ? Sur Netflix, on le sait, il y a de nombreuses séries et films en tout genre mais il y a également de nombreux documentaires, certains très réussis mais parfois aussi très longs. La série documentaire « En Bref », en plus d’être très réussie et enrichissante décrypte de nombreux sujets en moins de 20 minutes. De nombreux thèmes y sont abordés tels que la musique, le paranormal, l’économie, la santé, le sport… Chaque épisode est donc l’occasion de développer un thème d’actualité dans l’ère du temps. 

Fanny Bragard : En cette pandémie planétaire qui gèle l’activité humaine, j’ai choisi de me replonger dans « La prophétie des Andes », le best-seller de James Redfield. Paru en 1993, il est en symbiose avec la crise que nous traversons. A travers un roman initiatique, à la recherche d’un manuscrit perdu (annonçant un grand bouleversement de notre société), l’auteur cherche à éveiller nos consciences pour nous guider vers une nouvelle conception du monde. « Et si les coïncidences révélaient le sens de la vie? » interroge la première de couverture. Neuf prophéties plus tard, le héros découvre le vrai sens de son existence et débute alors notre propre quête

Michel Weiss : En ces temps difficile il est plus que compliqué de voir encore des programmes « frais » de qualité. Et c’est bien normal avec cette situation et « l’allègement » de certains moyens techniques et humains sur la quasi totalité des émissions pour faire face à cette crise. C’était sans compter sur Cyril Lignac et M6 avec « Tous en cuisine » qui respectent scrupuleusement les règles du confinement. En live depuis sa cuisine le chef concocte un menu de 2 recettes pour 4 personnes. De nombreuses familles aux quatre coins de la France et des célébrités tentent de suivre ses bons conseils. C’est simple, drôle, facile à réaliser et tout le monde peut jouer le jeu depuis sa cuisine facilement. Un programme à retrouver tous les soirs sur M6 à 18h45 pour vous régaler et retrouver le sourire. Tous à vos fourneaux !

Orianne Valloo : Comme tout le monde en ce moment, #jerestechezmoi. Et quand on a deux petites filles en bas âge et que l’on reste chez soi, chaque livre est lu, relu et re-relu une bonne dizaine de fois par jour. Parmi mes chouchous, se glisse en haut de la liste « Méchant Petit Prince » de Grégoire Solotareff édité par l’Ecole des loisirs. 

Le synopsis : Le prince Ulysse joue sans cesse des mauvais tours à ses parents, les pince, les mord, les fait tourner en bourrique. Un «vrai méchant» disent-il ! La reine et le roi ne supportent plus ses farces et décident un jour de l’enfermer. Bien évidemment, ce n’est pas du goût d’Ulysse qui s’enfuit et décide de parcourir le monde. Après plusieurs destinations incongrues, il rencontre une princesse aussi méchante que lui.

Mon avis : Tout en poésie, ce livre est un régal pour les parents qui aiment raconter des histoires à leurs enfants. L’écriture est fluide, pleines de rimes, et donc tout en musicalité. On interprète facilement les personnages. L’architecture du livre est également parfaitement adaptée aux enfants (de tout âge) car chaque double page intègre un dessin avec un texte, donc l’enfant reste concentré sur ce seul propos. Les couleurs vives sont attractives, et que dire de la narration !!

« Méchant Petit Prince » est une quête initiatique, Ulysse apprend de ses erreurs. Les personnalités des individus sont toutes différentes, il faut apprendre à les apprécier à leurs justes valeurs !

Vous pouvez aussi n’y voir aucune moral, seulement le plaisir de lire à vos enfants et de faire de ce moment, une parenthèse magique. 

Partager

Les commentaires sont fermés.