Dimanche 18 novembre

Journée « prisons mortes » : la maison d’arrêt de Metz bloquée par une centaine de surveillants pénitentiaires

0

Suite à l’agression de trois gardiens de prison par un détenu djihadiste dans le Pas-de-Calais, les syndicats UFAP, CGT, et FO ont appelé à la grève les agents de tous les centres pénitentiaires de France. En Lorraine, le mouvement a été suivi à Nancy mais aussi à Metz-Queuleu. Une centaine de manifestants a bloqué la maison d’arrêt ce matin très tôt, avant d’être délogé par les CRS vers 11h. Des agents à bout, qui dénoncent le manque de moyens et d’effectifs, mais surtout dénoncent le manque de mesures mis en place pour l’incarcération des détenus dits « radicalisés ». 

Un reportage signé Orianne Valloo et Gaele Thisse.

GALERIE PHOTOS 

Partager

Les commentaires sont fermés.