Samedi 23 novembre

Il fut un temps en Lorraine : partez à la découverte du XVIIIe siècle à Metz

0

« Il fut un temps en Lorraine » vous emmène aujourd’hui en plein coeur du Siècle des Lumières à Metz. Une époque où la ville a considérablement évolué sous l’égide du Gouverneur Maréchal Duc de Belle-Isle et ce jusqu’à sa mort en 1761 pendant la guerre de 7 ans. Plus tard, elle se transformera encore grâce à l’architecte théoricien Jacques François Blondel, notamment à l’origine de l’Hôtel de Ville ou encore du marché couvert, qui devait être à la base le nouveau Palais Episcopal. Le XVIIIe siècle à Metz est le théâtre de nombreuses constructions qui participent toujours à l’image très historique de la capitale mosellane.

Avec Timothée Girard et son équipe d’experts, partez à la découverte d’une histoire extraordinaire, celle d’une ville qui est passée en moins d’un siècle d’une cité moyenâgeuse à une place royale et moderne. 

Un patrimoine historique exceptionnel se construit tout au long du XVIIIe siècle

Après les destructions du XVIIe siècle, avec notamment la terrible guerre de 30 ans mais aussi les épidémies de peste, Metz et la Moselle sont en grande position de faiblesse à l’aube du Siècle des Lumières. Pourtant, le XVIIIe siècle, jusqu’à la Révolution Française en 1789, va voir la ville se transformer et évoluer grâce à l’impulsion du Maréchal Duc de Belle-Isle, alors gouverneur des Trois-Evêchés. A sa mort, Blondel et le Maréchal d’Estrées, au service de Louis XV reprennent le flambeau et poursuivront la métamorphose de Metz.

Partager

Les commentaires sont fermés.