Environnement : le fléau des chenilles processionnaires

0
C’est un petit insecte qui cause bien des désagréments en cette période. Les chenilles processionnaires colonisent bon nombre de chênes en Moselle.
Mais leurs poils, dispersés avec le vent, provoquent démangeaisons et réactions allergiques chez l’Homme mais aussi chez les animaux. Les entreprises spécialisées multiplient les traitements chez les particuliers, mais les communes touchées par ce problème se trouvent démunies.
Exemple à Kanfen, Beyren-lès-Sierck et Rurange-lès-Thionville.
Partager

Les commentaires sont fermés.