Jeudi 5 décembre

Énergie : des parcs photovoltaïques en projet à Illange et Farébersviller

0

Le MOSL Parc d’Illange-Bertrange et la mégazone de Farébersviller-Henriville accueilleront d’ici 2022 deux centrales photovoltaïques installées par la filière énergie renouvelable d’EDF. Près de 200 000 panneaux et environ 80 hectares seront mobilisés. Les projets ont été dévoilés cet après-midi au conseil départemental de la Moselle.

L’ usine de production de laine de roche Knauf pourrait avoir un nouveau voisin à l’horizon 2022 sur la zone labellisée par département de la Moselle, MOSL Parc à Illange. Et le projet n’est pas des moindres, une centrale photovoltaïque de 48 hectares et d’une capacité de production de 48 800 mwh par an, qui pourrait couvrir la consommation électrique annuelle de 20 000 habitants.

Un deuxième projet de centrale devrait également voir le jour sur le site de Faréberviller-Henriville, plus réduit. Il devrait s’étendre sur 33 hectares, et couvrir la consommation électrique annuelle de 13 000 habitants, soit environ la taille d’une ville équivalente à Freyming Merlebach.

200 000 PANNEAUX SOLAIRES EN MOSELLE

C’est le premier projet de parc photovoltaïque de cette taille en Moselle, le plus proche est en Meurthe et Moselle, il s’agit de la centrale de Toul-Rosières.

Pour le département de la Moselle, il s’agit d’un grand enjeu à la fois économique et environnemental, à la clé, 500 emplois pendant la période de construction des deux sites, soit 200 000 panneaux solaires à installer. Une installation qui pourrait doubler en terme de puissance photovoltaïque la capacité actuelle de la Moselle.

Patrick Weiten, le président du département nous présente les enjeux de ces projets.

Encore en phase de développement, le projet est à ce jour soumis à la validation de la préfecture. C’est à l’issu de cette ratification que l’appel d’offre devrait être lancé, puis la construction qui devrait durer entre un et deux ans, avec une mise en service prévue en 2020.

DEUX SITES MOSELLANS CHOISIS POUR LEUR COMPETITIVITE

Pour la filiale EDF Renouvelables, l’investissement est conséquent, 50 à 55 millions d’euros.

Didier Hellstern, Direction Région Nord d’EDF Renouvelables a expliqué ce choix d’implantation géographique.

La durée d’exploitation de la centrale est de 30 ans, à terme, le parc sera totalement démantelé et recyclé.

Partager

Les commentaires sont fermés.