Vendredi 7 août

Déconfinement : quelles sont les villes qui ne rouvriront pas leurs écoles au 11 mai ?

0

Le 28 avril dernier, Edouard Philippe a présenté à l’Assemblée Nationale le plan de déconfinement pour l’après-11 mai. Parmi les mesures annoncées, la réouverture des écoles sur la base du volontariat. Depuis le 28 avril dernier, plusieurs villes en Lorraine ont d’ores et déjà annoncé leur intention de ne pas rouvrir leurs portes pour des raisons de sécurité liées au coronavirus :

  • Amnéville (57)
  • Florange (57)
  • Gandrange (57)
  • Hayange (57)
  • Moyeuvre-Grande (54)
  • Ottange (57)
  • Saint-Avold (57)
  • Sainte-Marie-aux-Chênes (57)
  • Serémange-Erzange (57)
  • Volmerange-les-Mines (57)

L’incertitude à Talange

Ailleurs en Moselle, certains maires sont partagés entre rouvrir les portes des écoles ou les maintenir fermées. C’est le cas de Patrick Abate, à Talange. Dans un communiqué, celui qui a été réélu le 15 mars dernier a expliqué que les raisons étaient bonnes aussi bien pour fermer les écoles que pour les rouvrir. Les fermer afin de limiter la propagation du virus. Les rouvrir afin de rendre l’accès au repas de la cantine scolaire aux enfants, « le seul de la journée pour nombre d’entre eux».
Le maire de la ville a également précisé que la ville fera son maximum, si les écoles restent fermées, « pour accueillir les enfants des parents qui ont des professions stratégiques ou qui ne peuvent pas faire autrement que de se déplacer pour travailler ainsi que les enfants signalés ou connus comme ayant de grandes difficultés liées au confinement ».
Les enfants pourraient alors être accueillis « dans le cadre de l’élargissement des dispositifs déjà en place dans certaines villes pour les soignants (sous réserve de l’accord des autorités d’Etat) ou dans le cadre d’un prolongement du périscolaire qui serait ainsi transformé en une sorte de CLSH (centre de loisirs sans hébergement). » 

Partager

Les commentaires sont fermés.