Vendredi 10 juillet

Coronavirus : +219% de décès dans le Grand-Est

0

Le bilan s’alourdit dans le Grand-Est.  En quatre jours, le nombre de décès liés au Covid-19 a bondi de 219% ! De 105 morts vendredi, l’Agence régionale de santé en décomptait 335 lundi. Des chiffres macabres qui confirment l’accélération de la pandémie. 

Le chiffre fait froid dans le dos : une explosion de 219% des décès liés au coronavirus, en seulement quatre jours…. Le Grand-Est est la région la plus touchée de France par l’épidémie.   Ses 335 morts représentent près de la moitié des décès enregistrés en France. Dans son dernier bilan du 23 mars à 15h, l’ARS précise que 526 patients sont en réanimation et 2.348 personnes hospitalisées dans la région. Des chiffres en constante augmentation qui témoignent de l’accélération de cette crise sanitaire sans précédent. 

Sur les tranches d’âges touchées, parmi les décès, 79% sont des personnes avaient 75 ans et plus, 13% avaient entre 65 et 74 ans, 7% de 45 à 64 ans et 1% entre 15 et 44 ans. Toutefois, comme l’indiquait à ViàMirabelle Sébastien Gette, chef du service de réanimation du CHR Metz-Thionville, « la première vague atteint les patients les plus fragiles et quand des milliers de personnes sont contaminées, il ya forcément des jeunes dans le lot ». Ainsi, selon les derniers chiffres de l’ARS, 29% des patients en réanimation ont entre 45 et 64 ans et parmi les cas confirmés, 30% ont entre 15 et 44 ans.

Les départements les plus touchés sont le Bas-Rhin avec 167 patients en réanimation, suivi par la Moselle avec 99 patients puis le Haut-Rhin (91) et la Meurthe-et-Moselle (82). 

L’ARS se prépare à faire face au pic épidémique et indique que « grâce à la mobilisation de tous les acteurs du Grand-Est, les capacités d’accueil à l’échelle régionale sont de 900 lits en réanimation ». 

L’agence régionale de santé déplore par ailleurs, 19 premiers décès de soignants liés au coronavirus. 

Partager

Les commentaires sont fermés.