Samedi 11 juillet

Coronavirus : Grosdidier veut un couvre-feu à Metz, Gros dit non, Rémy Dick l’instaure à Florange

0
Si le sénateur de la Moselle, François Gorsdidier, souhaite l’instauration d’un couvre-feu à Metz, Dominique Gros, l’édile messin, n’y voit pour l’instant pas l’intérêt.

En décrétant un couvre-feu dans leur ville, Laurent Hénart, le maire de Nancy et Jean-Pierre La Vaullée, son homologue de Guénange (Moselle), ont ouvert la boîte de Pandore en Lorraine et font forcément des émules. François Grosdidier, arrivé en tête des élections municipales à Metz le 15 mars prochain, souhaite une décision similaire pour la capitale mosellane.  » L’immense majorité de la population se conforme aux règles de confinement. Il apparaît cependant que dans certaines grandes villes, des individus poursuivent une activité nocturne qui ne devrait jamais être et qui, en ces circonstances, aggrave le risque sanitaire. C’est aussi le cas à Metz. Pour faciliter l’effectivité des mesures de confinement, je vous suggère de décider la mise en œuvre d’un couvre-feu, comme l’ont déjà fait les maires de plus de cent grandes villes de France, et de revoir immédiatement les conditions d’emploi des policiers municipaux de Metz pour leur permettre de renforcer la nuit les moyens de la police nationale« , a martelé le sénateur de la Moselle dans un message envoyé à Dominique Gros, le maire de Metz.

Ce dernier s’était clairement positionné contre hier, dans une interview téléphonique accordée à notre journaliste Anne-Sophie Gross.

A Florange, le maire Rémy Dick a décidé, ce jeudi soir, de l’instaurer. « La Ville a décidé d’établir un couvre-feu, par le biais d’un arrêté municipal. Il prendra effet à compter de ce jeudi soir 26 mars 2020 et ce, jusqu’à nouvel ordre. Dès 21 h le couvre-feu prohibera toutes sorties dans la ville, exceptions faites, avec attestation, des dérogations classiques en la matière (déplacements professionnels, motifs de santé) jusqu’au lendemain matin 6 h« , a-t-il expliqué dans un communiqué.

Partager

Les commentaires sont fermés.