Mardi 22 septembre

Confinement : un tournoi sur FIFA 20 pour récolter des fonds

0

Depuis le début du confinement, le 17 mars dernier, les opérations de solidarité se multiplient dans la région et partout en France : dons de matériel, cagnottes en ligne, repas gratuits pour les soignants… Et depuis lundi 23 mars, les adeptes de jeux vidéo peuvent participer à un tournoi sur le jeu de football virtuel FIFA 20 (sur PS4). L’objectif : offrir un cadeau aux soignants de l’Hôpital Robert-Schuman. Derrière cette initiative, Paul Schneider, habitant de Scy-Chazelles, rentré en urgence du Canada à cause du coronavirus.

Comment est née cette idée de tournoi sur FIFA 20 pour récolter des fonds ?

Avec mon père, on se sentait inutile depuis le début du confinement, d’autant plus quand on voit ce que font les soignants, les employés dans les supermarchés… En plus, il me reprochait de passer trop de temps à jouer à la PlayStation. Et là, ça a fait « tilt » dans ma tête.

Le prix d’entrée est non obligatoire, mais l’objectif est évidemment de réunir des fonds.

Je ne peux pas obliger les gens à donner de l’argent. Mais c’est évident que l’objectif, c’est de faire un don quand on s’inscrit. Si tout le monde donne au minimum 5 euros, je pense qu’on peut réunir environ 160 euros. L’idée, c’est qu’avec cette somme, on puisse offrir un cadeau aux soignants de l’Hôpital Robert-Schuman.

Et vous avez déjà une idée de cadeau ?

En fonction de la somme récoltée, j’aimerais acheter un bel objet décoratif qui symboliserait le moment historique que nous vivons actuellement. Comme ça, quand ils le verront tous les jours en salle de pause, ça leur rappellera que la population est immensément reconnaissante de leur travail.

Comment fait-on pour participer ?

J’ai mis en place un Google Doc sur Facebook. Il suffit de renseigner son nom, son adresse e-mail, son PSN (nom d’utilisateur) et l’équipe avec laquelle on va jouer. J’ai également mis le lien de la cagnotte pour que les participants fassent leur don.

Un tournoi avec 32 clubs, ça nous rappelle forcément la Ligue des Champions. Pourquoi ce format ?

Déjà, ça facilite l’organisation avec une centaine de matchs à organiser, et c’est plus ludique pour les joueurs. Et puis, à défaut d’avoir un Euro cet été et en attendant la reprise éventuelle de la Ligue 1, on aura notre petite compétition à nous.

En tant que membre fondateur, vous avez eu le privilège de choisir en premier votre équipe : le FC Barcelone. Pourquoi ?

La réponse est en 5 lettres : MESSI, tout simplement.

Sinon, que faisiez-vous au Canada ?

Je suis en échange universitaire à Ottawa. J’étudie le management du sport et, l’année prochaine, je vais intégrer un master de management du sport à Paris. J’ai dû rentrer en urgence mercredi à cause du coronavirus…

Et que faites-vous depuis le début du confinement ?

La journée, je vais souvent courir en solo au mont Saint-Quentin, comme c’est tout près de chez moi. Sinon, chez moi, je garde mes distances avec mes parents comme j’ai pris les transports pour rentrer du Canada. Ma mère continue de voir des patients, alors on fait énormément attention. C’est une ambiance bizarre… J’essaie d’aider dans le jardin du mieux que je peux, je vais faire les courses quand c’est nécessaire. Sinon, je continue de suivre mes cours en ligne, la nuit, à cause du décalage horaire…

Contact : paul.schneider00@gmail.com

Propos recueillis par Florian Tonizzo.

Partager

Les commentaires sont fermés.