Arcelor Mittal à Florange : deux cas de Covid-19, la production d’acier pour emballage relancée

0
Le groupe sidérurgique ArcelorMittal a relancé l’activité sur son site de Florange, en particulier pour la production d’acier pour emballage.
1 – Des mesures sanitaires drastiquement renforcées

Un mode opératoire a été mis au point par un groupe de travail regroupant les équipes Qualité Sécurité Environnement (QSE), les départements opérationnels et le service Santé au travail. Les procédures contenues dans ce protocole sanitaire correspondent aux recommandations des pouvoirs publics et permettent de préserver la santé de chacun. Le protocole est extrêmement rigoureux et fixe dans le détail la façon dont les mesures barrières doivent être appliquées au quotidien (respect des distances, lavage des mains, nettoyage du poste de travail, utilisation des espaces communs tels que les vestiaires ou les réfectoires, règles de déplacement, conduite de voitures de services ou d’engins, etc.).
Il comporte un volet opérationnel et différents tutoriels, complétés par des vidéos.

Dans chaque équipe du site, une vigie sanitaire a été désignée. Ce collaborateur est chargé de veiller au respect de l’ensemble des gestes de sécurité sanitaire décrits dans le mode opératoire, à tous les postes de travail et par tous les membres de l’équipe. La vigie sanitaire travaille en lien étroit avec la médecine du travail et les experts techniques du domaine sanitaire.

2 – S’agissant du nombre de cas de COVID-19 sur le site de Florange

Depuis le début de l’épidémie, 2 cas ont été confirmés par l’Agence Régionale de Santé (ARS) parmi le personnel du site. Le premier cas concerne une personne qui est aujourd’hui guérie et sortie d’arrêt maladie. L’autre cas concerne une personne toujours hospitalisée.La direction du site se tient régulièrement informée de l’évolution de l’état de santé de ce collaborateur.A l’heure qu’il est, les tests étant réalisés uniquement au cas par cas par les autorités de santé, la direction du site n’est pas en mesure de confirmer formellement de nouveaux cas de COVID-19.

Cinq personnes présentent aujourd’hui des symptômes suspects. A ce titre, elles ont été placées en arrêt maladie. Un travail d’identification des salariés qui auraient été en contact rapproché avec ces personnes a été réalisé selon les règles de l’ARS. Les personnes identifiées font aujourd’hui l’objet de mesures de confinement, de recommandations sanitaires et sont suivies par le service Santé au Travail.

3 – S’agissant de la reprise d’une partie de l’activité

La direction d’ArcelorMittal Florange souhaite rappeler que le site de Florange est un fournisseur critique pour d’autres acteurs industriels qui tournent aujourd’hui à flux tendus et qui ont des besoins impérieux d’acier. Les principaux leaders du secteur de l’emballage ont ainsi demandé à la direction du site de continuer à leur fournir l’acier nécessaire à la fabrication des boîtes de conserve, qui connaissent aujourd’hui une demande considérable et qui, dans le contexte actuel, ne peuvent souffrir aucune rupture logistique.

Par ailleurs, la production d’acier pour les véhicules ne peut être totalement suspendue
et les commandes doivent continuer d’être honorées. Plusieurs constructeurs automobiles européens poursuivent leur activité et d’autres, notamment en France, sont en passe de reprendre progressivement leur production. L’acier du site de Florange leur est absolument nécessaire pour alimenter leurs chaînes d’assemblage.

C’est pourquoi la direction du site, en responsabilité, a fait redémarrer certaines lignes de production, avec l’application de ces protocoles sanitaires extrêmement stricts et étroitement contrôlés. La direction du site alerte sur la nécessité de conserver une force de production et d’éviter l’arrêt total et prolongé de l’activité du site, afin de continuer à être présents aux côtés des clients qui ont besoin des produits qu’ArcelorMittal Florange fabrique.

Partager

Les commentaires sont fermés.